Jimbere

Kirundi French English
Musique

Musique : Les artistes burundais à la traine dans la monétisation des plateformes sociales

Voir des artistes burundais qui atteignent 1 millions de vues sur YouTube est en passe de devenir courant. Parallèlement, il s’observe une ruée de ceux-ci vers des plateformes de distribution de la musique comme Spotify, Deezer, Amazone music et autres. Toutefois, le constat est que peu d’artistes burundais y gagnent assez d’argent pour de multiples raisons.

Alors que la plateforme YouTube est devenue une opportunité de business pour quelques milliers de YouTubepreneurs dans le monde. Le créateur de contenu au Burundi arrive difficilement à bénéficier des dividendes de YouTube.

Il y a sous peu, pour arriver à monétiser sa chaine, l’artiste burundais devrait domicilier son compte YouTube dans un autre pays. C’est l’histoire de Kook-K Tif acteur, ancien chanteur et promoteur de Burundi Tv  qui lors de l’ouverture de son compte YouTube était obligé de s’associér à une maison de distribution rwandaise,  témoignait-t-il dans une discussion sur le sujet sur la plateforme Visages Artistiques du Burundi.

 Le Kora Entertainment à la rescousse

C’est pour résoudre ce problème d’ailleurs que Kent-P va ouvrir une maison de distribution le Kora Entertainment « pour empêcher que les artistes burundais continuer de se faire arnaquer par des maisons de distributions appartenant à des étrangers. »

Mais là aussi un hic, l’accessibilité des artistes burundais au service de cette maison reste limitée. Les portes de Kora Entertainment ne restant ouvertes qu’à peu d’artistes. A ce reproche, Kent-P rétorque : « Puisque notre maison a besoin de vivre et de grandir, nous choisissons le profil des artistes en tenant compte de leur potentiel à générer de l’audience sur YouTube »

Selon toujours Kent-P, manager du chanteur Sat-B qui est parmi le cercle fermé d’artistes chanteurs burundais ayant plus de 2 vidéos qui ont totalisé 2 millions de vues sur YouTube, les règles de la plateforme pour atteindre le niveau de pouvoir monétiser son compte ne sont pas du tout faciles à remplir : « Il faut avoir 1000 abonnés et totaliser 4000 heures de visionnage avec cela on peut gagner entre 3 et 5 $ par 1000 vues. ».

Le chanteur burundais Sat-B a reçu en Janvier 2021 le YouTube Creator Award pour avoir atteint plus de 100 000 abonnées sur YouTube

Mais arriver à remplir ces barèmes de Youtube pour pouvoir monétiser son compte n’est pas du tout chose aisée. Et pourtant, 7,7 millions de Burundais utilisaient le téléphone mobile en 2021 selon l’ARCT (Agence de Régulation des Compagnies de Télécommunications). Un état de fait qui devrait plutôt booster l’utilisation de ces plateformes-là.

L’explication de ce paradoxe on le retrouve dans le rapport de la même agence en 2019, seuls 1.119.914 étaient abonnés à l’internet au Burundi en 2019, avec une grande majorité d’entre eux qui se trouvaient sur Facebook, WhatsApp et Instagram, YouTube etant considéré comme une application de divertissement par les burundais.

Les forfaits internet chers au Burundi : un défi important

Trey Zo, étoile montante de la musique burundaise, évoque un autre défi de taille s’ajoutant à la difficulté de trouver une maison de distribution au Burundi. « Totaliser le 1 million de vues dans un pays où la majorité achète des crédits internet pour se connecter sur Facebook et WhatsApp seulement n’est pas à la portée de tout le monde. Et si les consommateurs de la musique ne vont pas sur YouTube pour voir nos chansons ce n’est pas de leur faute, les forfaits internet coûtent chers au vu du pouvoir d’achat des burundais. »

Tout n’est pas perdu   

Pour Kent-P, les artistes burundais brillent par leur manque de stratégie dans l’exploitation de ces plateformes alors qu’il faut avoir une stratégie bien ficelée pour attirer l’audience : « Pour l’artiste Sat-B qui est sous mon management, nous avons essayé d’intéresser le public des pays de la région et de l’Afrique en général. Il faut vraiment une stratégie de proximité avec le public en tenant compte des petits détails qui comptent, par exemple à chaque million de vues, l’artiste fait une publication pour remercier ses supporters. »

Pendant ce temps d’autres migrent vers d’autres plateformes pouvant payer mieux les artistes que YouTube. Comme quoi tous les chemins sont bons pourvu que ça mène au Fbu…

Youtube dans le monde

YouTube est le second réseau social le plus populaire au monde après Facebook puisque 79% des utilisateurs d’internet disposent d’un compte sur la plateforme. Plus de 2 milliards de personnes consultent YouTube chaque mois soit 1/3 des internautes. Chaque jour, plus de 1 milliard d’heures de vidéo sont consommées dans le monde et 720 000 heures de contenu sont ajoutées.  Chaque seconde, environ 90 000 vidéos sont vues simultanément.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top