Jimbere

Kirundi French English
Abastars

MB Data, la pépite musicale de 2019

Si le « Buja Fleva » a connu des hits depuis le début de l’année 2019, MB Data y est pour quelque chose. Dans l’intervalle d’à peine une année, le jeune natif de Gatumba a déjà séduit de milliers de jeunes fans avec plus de 8 titres…

« Kiramutuna » ! Qui n’a pas encore chanté ou dansé à Bujumbura sur le rythme de cette chanson? Peu de personnes. Derrière ce morceau, un nom : MB Data. Le jeune homme (26 ans), rappelons-le, était encore inconnu du public il y a de cela une année. Pour s’annoncer sur la scène musicale, il sort «Ikibaju» en septembre 2018. En très peu de temps, la voix s’impose : les radios, un peu fatiguées de ressasser les exploits du duo Sat-B et Big Fizzo, viennent de trouver le nouveau chouchou des ondes. Le titre « Doda », fin mars 2019, une collaboration avec DJ Paulin, le patron de la night-club « Cristal » et le roi de la métaphore en kirundi B-Face le place solidement en tête d’affiche pour les événements musicaux qui s’annoncent avec l’été… Mais comment en est-il arrivé là ?

De l’incognito  à la célébrité

Il ne s’est pas forgé les vocalises à Bwiza comme Big Fizzo ou le très regretté Soso K. Il n’a pas grandi en tapant dans le ballon dans les ruelles de Kinama comme Kidumu et Raly Joe. Il ne vient pas de Kanyosha comme Sat B ou Emery Sun. Non : Moïse Butoyi voit le jour en 1993 à Gatumba, à une dizaine de km du centre-ville de Bujumbura, loin des projecteurs des scènes, des studios de renommé, 7ème dans une fratrie de 12 enfants.

Il grandit en chantant, avec ce brin d’excentricité qui retient en 2018 l’œil d’Amir Mugisha, le propriétaire de MA Production, arrangeur très prisé de la place : «Ce garçon a l’art dans le sang. C’est un artiste complet. Ses compositions, sa voix, sa façon de faire sur scène, et de surcroît  son humilité, feront de lui une grande star » révélera celui qu’on surnomme « Amir Pro » et qui a  lancé un autre symbole de la musique urbaine de Bujumbura, en la personne de Sat B.

Depuis, histoire de signifier à ses pairs qu’il est bel et bien dans la cour  des grands, MB Data  sort  « Rumata», «Vovota» , «Baridi» et bien d’autres morceaux qui cartonnent.

Pour sceller cette entrée, ‘Amir Pro’ trouvera au jeune talent un créneau dans le  grand concert du 27 avril 2019 aux côtés de la super-star ougandaise Sheebah Kalungi. La première apparition en concert du jeune de Gatumba va simplement  bluffer ses fans : « Sa façon de communiquer avec le public  est  inégalable. Il a su séduire les spectateurs. Tout le monde attendait impatiemment de voir ce chanteur qu’ils n’entendaient que par radio. Heureusement qu’il n’a pas démérité», avait alors commenté DJ Israël durant l’émission «Hit connection» sur Buja Fm.

Des textes originaux

Si à travers le Burundi on adore les morceaux de MB Data, c’est qu’il sait notamment chercher la formule qui tape juste, sur une thématique archi-exploitée : l’amour. Ainsi, l’expression « inkoko ifise cute », pour signifier que si la poule a ses coquetteries, il en va de même pour toute fille, et que par conséquent ce n’est finalement pas le point le plus important à chercher dans une relation à deux. Plus loin, il popularisera le mot « vovota », qu’on employait dans le Kirundi d’antan pour designer les divagations heureuses lors du rituel d’incantation en honneur à Kiranga, le représentant de Dieu « Imana » du temps du Burundi monarchique. Et ce n’est pas innocemment que son premier hit s’appelle « Ikibaju », en référence à un mot aussi cher que « Bajou », le surnom de la bière adorée des jeunes.  

De tout cela, le concerné répliquera que sa façon d’écrire dépend de son mode de vie, de son milieu et de ses compagnies d’enfance. «C’est peut-être ce qui me rend différent des autres,…» glissera-t-il, sourire aux lèvres.

Ses ambitions ? Passer à l’international. Et rien de tel que des collaborations avec les stars régionales, africaines… En attendant, les données musicales (Megabyte data) de sieur Moïse Butoyi continueront d’alimenter les cœurs et les têtes des mélomanes.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top