Jimbere

Kirundi French English
Publi-Reportage

Kithub crée un logiciel d’état civil pour la sécurité des documents administratifs au Burundi

Le problème d’archivage et sécurité des documents administratifs laisse à désirer au Burundi. Certains possèdent deux ou trois cartes d’identités reçues dans trois communes différentes. D’autres se marient à l’état civil pour la nième fois sans que personne ne le remarque. Pour pallier à ce problème, les jeunes de Kithub ont conçu un logiciel de gestion d’état civil prêt à répondre aux problèmes de recensement, d’archivage et éviter l’escroquerie constatée dans l’obtention des documents administratifs.

L’enregistrement des naissances, des décès, des mariages, …et l’octroi des cartes d’identité se font à stylos. Ces documents sont conservés discrètement dans les armoires, d’autres en cartons par terre… Et si les bureaux de telle commune brulaient ; au revoir les extraits d’acte de naissances, les certificats d’acte de mariages et autres documents administratifs…

A l’ère où la technologie fait apparition dans les institutions burundaises, les jeunes de Kithub ont travaillé sur un logiciel de gestion d’état civil qui pourrait répondre aux problèmes ci-haut cités.

Pour la petite histoire, Kithub est une institution vouée à la promotion des technologies d’information et de Communication crée par Cris Clément Igiraneza un burundais vivant en Suède dans le but de développer une jeunesse innovante et ainsi contribuer au développement du pays. Depuis sa création en 2020, Kithub forme les jeunes programmeurs et les étudiantes passionnées par la programmation et les TIC. Ensemble, ces jeunes créent des programmes afin d’apporter un changement sociétale palpable. C’est dans cette optique que le logiciel d’état civil a été conçu.

En quoi consiste-t-il ? 

Dans sa présentation lors d’une démonstration des fonctionnalités de ce logiciel, tenu ce 29 octobre 2021, dans les enceintes de KITHUB à Kabondo en Mairie de Bujumbura, Ernest Ferdinand Halimasi, programmeur et directeur de l’innovation, Recherche et Développement à KITHUB a précisé que l’objectif principal de logiciel est l’identification de l’état civil de la population. Ainsi, dans un seul programme, l’utilisateur pourra enregistrer les naissances, les mariages civils, les divorces, les décès, les cartes d’identités, … prêts à être distribués. « Vue la pertinence de ces données au pays et à la population, le logiciel est décentralisé et centralisé en même temps. C’est-à-dire, seul le personnel de l’administration communal et provincial pourra y accéder. Mais aussi, toute information recueillie dans ce logiciel sera codifiée. Seule la personne autorisée pourra y accéder. »

A chaque problème posé, une solution proposée

Ernest Ferdinand Halimasi a continué à expliquer que chaque personne enregistrée dans ce logiciel d’état civil reçoit un numéro. De la sorte, il lui est impossible d’être enregistrée plus d’une fois. Dès lors, grâce à cette technique, l’octroi de plus d’une carte d’identité, les mariages répétitifs sans divorce déclaré, le vol sous couvert des fausses identités ou toute manigance ne sera plus commis. Plus facile sera aussi le processus de recensement car le logiciel enregistre directement tout document et forme des diagrammes des statistiques selon les besoins de l’administrateur.

Cette solution conçue est prête à être utilisée mais KITHUB aimerait la présenter au gouvernement du Burundi pour être utilisée par les nécessiteux.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top