Jimbere

Kirundi French English
Mode & Tissus

Miss Ngoma 2020 : une finale diluée malgré elle

Au terme d’un événement perturbé par une pluie intense qui a retardé son début, Niyera Anne est sacrée Miss Ngoma 2020. Retour sur une soirée mi-figue mi-raisin.

C’était la grande finale de la toute première édition de Miss Ngoma 2020. On est à l’alliance Franco-burundaise de Gitega. Le Concours de beauté Miss Ngoma est organisé par Ingoma Events. 11 jolies jeunes filles participent à la finale de cette première dont le slogan estː « Miss Ngoma, Nd’umunyakaranga » ː Ingoma Events veut promouvoir la culture chez la femmeː « Smartness and Culture », l’intelligence et la culture pouvait-on lire sur l’affiche.

C’est surtout cette météo qui refuse d’obtempérer alors que la foule se multiplie dans la salle Polyvalente de l’Alliance. Prévue pour commencer à 18h, il est 20h et il pleut des cordes. Le barman en profite car les invités n’ont d’autres choix que siroter de la bière et commander de la bonne brochette car la pluie ne veut pas se laisser plier que jusqu’à ce que sonne 21h 30’.

De la bonne musique avec DJ Philbyte du collectif Runtown Djs

C’est à 22h que le bal est lancé. Petit passage de Double Jay sur scène, histoire de chauffer le public qui n’est pas vraiment nombreux. Un petit groupe de gens venus de Gitega est noyé dans une foule des towners de la grande capitale Buja la belle. Celui-ci on le connait à Cosi, celui-là à Pacha, l’autre au bar échiquier à l’IFB. S’il est vrai que la plupart de Bujumburiens sont montés à Ngozi pour assister au rallye qui s’y déroule, certains ont choisi d’assister à ce concours. C’est d’ailleurs à se demander si les bars de Buja n’ont pas fermé boutique.

Les présentations… pas tellement suivies

Ces dernières sont majoritairement orientées vers l’intérêt communautaire en mettant l’accent sur le développement de la femme en réduisant notamment les grossesses chez les jeunes surtout en milieu scolaire. C’est un atelier de couture comme celle de cette jeune fille qui démontre par A+B que son projet de fabrication des sous-vêtements (Oui vous avez bien entendu) est un projet très profitable pour le développement de la province Gitega, ricanez si vous voulez mais au finish, c’est elle qui rafle la place de la deuxième dauphine.

Soulignons également que les présentations ne sont pas les meilleures mais que ça ne dérangé pas vu que le public est déjà fatigué et n’en témoigne pas grande attention ou encore serait-ce parce qu’on en est habitué à cela dans les concours de beauté, car n’est-ce pas vrai que la parole n’est pas le fort de la fille/femme burundaise, son fort c’est plutôt l’écoute.

C’est qu’il faut alors écouter, écouter l’art de jouer la montre exécutée avec brio par le duo des MC du soir, Marjolaine Nyagasani et Mc Shabani. C’est entretemps écouter également, non, plutôt danser sur la musique de Dr Claude lors son court passage sur scène pour après réaliser qu’on arrive à 02h du matin, toujours en attente des résultats, le jury n’est pas pressé, il ronge son frein.

La proclamation et le sacre

C’est alors, signaler au passage qu’à côté d’autres sponsors, ce sont 5 banques qui ont sponsorisé l’évènement, l’aviez-vous jamais vu vous au Burundi ? L’onde créée par le peuple des réseaux sociaux après la finale de Miss Ngozi Ku Gasaka a créé un choc peut-être. Oui peut-être…

C’est maintenant alors deux choses, soit la pluie qui menace de revenir est tout l’évènement est foutu, soit proclamer les résultats. Blaise Rasko Ikoriciza, président du jury opte pour le second choix. On est à 02h 35 du matin. Est sacrée alors Miss Popularity Clara Kany Habimana. Sommes-nous étonnés ? Certains oui, mais elle était pressentie par beaucoup comme celle qui va gagner la couronne. Deuxième dauphine, Nicole Adèle Niyoyankana, première dauphine Ketty Merveille Bigirimana et la couronne revient à, à, à, …Niyera Anne, émue elle ne peut retenir ses larmes, alors que les autres concourantes la câlinent, ici on la joue fair-play.

Niyera Anne, sacrée Miss Ngoma 2020

Mais bon, si demain vous toisez Miss Niyera dans la rue, elle sera sûrement bagnolée de son Toyota Porte lui décerné. Tirez votre révérence et sachez qu’elle a un salaire chaque mois non dévoilé au public, et que 40 à 50 litres de carburant lui seront donnés chaque mois, et tout comme les 3 autres concourantes primées, elle sera gratuitement soignée cela pendant une année et en bonus aura droit à une vache de la part de l’administration provinciale . S’il vous arrive la chance de la rencontrer, vous la reconnaitrez, elle est de teint brun, cheveux naturels et de taille moyenne. Désiriez-vous la connaitre de plus, et bien restez branchés, à la prochaine !

P. S : L’évènement est clôturé à 03h00 du matin. A y voir de près, l’activité prévue initialement pour une seule journée se serait plutôt déroulée en deux jours, c’est-à-dire du 19 aux 20 décembre. A Gitega, la météo rend le temps élastique.
La prochaine fois, il faudra y penser à l’avance et prendre des précautions.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top