Jimbere

Kirundi French English
Abastars

Double Jay, hit après hit, ses tubes ont noyauté les ondes en 2021

Double Jay sur scène…

La pépite de 2021, Double Jay a lâché comme disent les mélomanes « igisasu ku kindi ». Un bosseur qui ne se donne pas de repos. « Nopfa » reste et restera dans les annales d’autant qu’il a été primé « chanson de l’année » à Isanganiro Award 2021. « Nzoduga » rappellera toujours la terre natale.

En mai 2021 alors que le public savoure encore les liesses du duo “Nopfa” de Double Jay et Kirikou A-Kili, nos stars lancent la nouvelle : un contrat vient de prendre fin et ils ne comptent pas le renouveler. Mais qui aurait cru que la sortie du label “Bantu Bwoy” de Mugisha Jean Junior a.k.a Double Jay (et de son comparse Kirikou A-Kili) révèlerait la force qui guide sa muse? Beaucoup ont été troublés par cette nouvelle. Des craintes qui ont fini par cultiver ce talent chéri par les mélomanes burundais.

A chaque tube, son histoire…

Prenons juste Nopfa (Je mourrais), Nzoduga (Je monterais) et Hahiye (Il y a feu), trois chansons les plus écouté de Double Jay au cours de 2021. Le 23 mars 2021, le premier tube Nopfa remporte le trophée de la musique de l’année de la 8ème édition d’Isanganiro Award. Pour faire bref, le clip évoque l’histoire d’un soûlard encouragé par son fidèle ami, auquel il jure de rompre les liens au risque d’y laisser sa vie. Les rimes de ce natif de Gitega se succèdent et les fêtards s’y retrouvent.
Facile à imiter, le public l’adopte et la chanson obtient le mérite du hit de l’année. Kirikou A-Kili ajoute du sel à l’assiette avec son flow et joue bien son rôle d’acteur.

 Août 2021, la vie se complique pour Double Jay qui est autonome depuis mai. Kirikou A-Kili, son frère dans la musique, a quitté la ville de Bujumbura. Touché, Junior compose « Nzoduga« . La balle atteint sa cible, les citadins, fruits de l’exode rural s’identifient dans l’acteur Kirikou A-Kili qui revient en ville alors que tout le monde était attristé par son départ. Double Jay en profite pour faire une dédicace à sa mère

Que dire d’un week-end avec les amis, du vibe et des souhaits de ne pas terminer la soirée ? Hahiye vient y répondre ! Le tour est joué, Alvin Smith et sa femme Nirnah font pleuvoir des folies dans les pauses vixen… La chanson inspire une nostalgie festive à tout le monde en ces temps où la Covid-19 occasionne la fermeture des night clubs. Une autre réussite du jeune chanteur compositeur Mugisha, qui porte la chance dans sa plume.

Des hauts et des bats

 Le concours musical « Tagata na Primustar » organisé par la Brarudi fut une occasion de se découvrir en live. Jean Junior a poussé sa barque mais son voyage n’a pris qu’un laps de temps. Il sortira de la compétition à la phase finale. Lui qui a pu se distinguer parmi d’autres artistes avec une carrière plus sucrée que Double Jay. L’année 2021 prendra ainsi fin sur un nouveau tube avec un titre intrigant, Ibisusu (Les fesses). D’un début musical datant de 2010 avec une entrée solo en 2014 (avec le morceau Gendamahoro n’ayant pas connu de succès), Double Jay reflète-t-il l’avenir de la musique burundaise ? A vous de juger !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top