Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
French English
Kirundi
Le Buzz du moment

De Liverpool à Bujumbura, Dj Chento promet « 2 semaines de ouf ! »

Depuis plus d’une décennie au royaume de la Reine Elisabeth, Innocent Ndikumana (Dj Chento) a attérri sur Bujumbura ce Mercredi 13 mars. Objectif : animer pour deux semaines les endroits les plus branchés de la capitale économique.

«C’est une grande surprise pour moi d’être accueilli par autant de journalistes et de frères Dj. La plupart d’entre eux, je ne les connaissais que sur les réseaux sociaux » a émotionnellement lâché le disc-jockey à son arrivé à l’aéroport international de Bujumbura. Le prodigue Dj qui évolue actuellement en Angleterre, preste à temps plein, dans 2 nightclubs de la ville de Liverpool : «Bem Brasil» et «Roots Night-Club». Invité par «Now Creative», une agence qui opère dans l’évènementiel, Dj Chento se produira dès demain au Pacha Club et poursuivra le lendemain au Cristal, et le week-end suivant : à la Vida et au New Pinacle.


Dans son agenda, Dj Chento compte collaborer avec les Djs de la capitale afin de partager leurs expériences respectives. «Ce n’est pas parce que j’évolue en Europe que je suis pour autant meilleur que mes compatriotes évoluant au pays. Je suis venu pour échanger, apprendre d’eux et partager aussi mon savoir. Je ne suis pas venu pour me vanter ou jouer les supérieurs. Les compétitions ne sont pas mes priorités. Ma vision est d’élever le niveau de notre métier» aura souligné Ndikumana.

« Les chansons burundaises jouées à hauteur de 30% dans la ville de Liverpool »

Parti en Angleterre pour continuer ses études, Dj Chento va découvrir plus tard un goût aux platines puis s’y investira. Liverpool, sa ville d’accueil, il y est souvent invité pour prester dans diverses cérémonies et évènements. Il a déjà accompagné sur scène certains grands noms des artistes de la sous-région et ailleurs de passage en Angleterre : Kidum, Big Fizzo, Lolillo, Dr Claude, Ali Kiba, Goodlife, Davido, Ice Prince, Olamide, May D, etc.


Admirant les productions actuelles des artistes burundais, Dj Chento a avoué jouer à plus de 30% les chansons burundais. «Nos artistes avaient du mal à produire des mélodies qui peuvent être jouées en night clubs. Mais actuellement, on note une révolution surprenante. Nos jeunes artistes produisent des chansons qui sont au top niveau qui nous facilite le travail. Je peux mixer toute une nuit les chansons des Burundais


Séduit par les chansons de l’artiste Aimable Tayaya qui émerge grâce notamment à deux morceaux «Ikidima» et «Kidahaga», Dj Chento planifie de travailler étroitement avec cet artiste qu’il juge «bourré de talents».

Partager sur
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
consectetur eget elit. ipsum tristique id dolor. lectus non