Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
French English
Kirundi
Ecologie

DB Trade : chic et écolo

Agée de quatre ans, DB Trade est l’une des entreprises qui s’est taillé une place dans la création d’emballages biodégradables, class, personnalisées, et écologiques. À sa tête Allégria Nduwimana.  Rencontre

Dans une ville grouillant de sachets plastiques, Allégria Nduwimana a adopté un autre style de vie pour combattre ce mal insidieux. Pour  tous ses achats,  cette entrepreneure écologique utilise des emballages biodégradables.  Elle a voulu donc inculquer son mode de vie à d’autres Bujumburois en créant DB Trade, une alternative au sachet plastique.

L’aventure commence en 2014.  Après plusieurs années à s’activer au sein d’associations œuvrant pour la promotion de l’environnement et à faire du  lobbying auprès du Ministère de l’Environnement pour mettre fin à l’usage du plastique, Allégria se résout à prendre les choses en main : DB Trade voit le jour.

« J’ai acheté un paquet d’emballages bio de 6 mille Fbu. J’en ai créé d’autres de différents designs, personnalisés selon l’envie de la petite clientèle que j’avais à  l’époque». Dès lors, Allégria fournit à ses clients des emballages pizza (1500Fbu) gâteaux, tartes, boîtes à bijoux, emballages timbrés de logo d’entreprises, etc. Les prix variant selon la taille, la quantité des produits demandés et le temps de la commande.

Créativité

Pour donner un coup de neuf  et chic à  ses créations, Allégria  orne avec subtilité ses emballages avec  des rubans, dentelles et autres accessoires.

Vu la finition inégalable, la réalisation de ces emballages faits entièrement à la main, n’est pas une promenade de santé. Allégria passe des nuits blanches à travailler  pour respecter les commandes qui, se félicite-t-elle toutefois,  accroissent au jour le jour.  «Il n’est pas aisé  de réaliser  1000 emballages en une ou deux nuits. Mes doigts et mon dos en pâtissent », avoue -t-elle sourire aux lèvres.

Cela étant, Allégria  ne se décourage pas pour autant. Son entreprise a connu des hauts et des bas. Elle ne compte pas quitter le  navire de sitôt. Surtout qu’elle commence à goûter le fruit de ses efforts  «En 2015, je pouvais réaliser une centaine d’emballages, actuellement j’en fais des milliers». 
Son entreprise grandissant, Allégria Nduwimana  a engagé quatre employés pour l’appuyer.

La bête noire du sachet plastique

Allégria Nduwimana est née et a grandi à Gitega.  Elle n’est pas novice dans la lutte contre la pollution et plus particulièrement le combat contre le sachet plastique. Encore au secondaire, elle crée déjà l’association Ensemble pour la protection de l’environnement. Se tournant complètement sur la production d’un emballage biodégradable, Allegria s’appuie sur ses connaissances en Marketing (bachelière à l’université Espoir d’Afrique) pour manager d’une main de fer DB Trade( David et Bukuru, noms de ses parents) . Elle a également conquis le jury de Smart Burundi en remportant le  concours SmartWomenmonth organisé par la compagnie  à l’occasion de la célébration de la journée Internationale de la Femme.  Parallèlement, elle est aussi animatrice à la Radio Maria Burundi

Partager sur
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
libero quis pulvinar elit. justo id, eleifend ipsum Curabitur