Jimbere

Kirundi French English
Culture

José Chameleone à Bujumbura : la vieille phare serait-elle au bout de son lustre?

Coincée au milieu d’une foule immense venue pour s’amuser et surtout voir José Chameleone, Alvin Smith, Iry Tina et les Bilimani Boy prestaient ce samedi 14 mai 2022 à l’Entente Sportive en Mairie de Bujumbura, j’ai pu retenir un peu de tout…

« Laissez-moi finir. Je suis crevé », implorera Dr José Chameleone au bout de ses forces. Ce soir là, malgré un public très nombreux, la star ougandaise optera pour le moindre effort: que de petits va-et-vient le long du podium, tout en allumant ses fans. Compréhensible pour le quadragénaire pour sa deuxième prestation dans un seul weekend.

Pour rappel, rappelez-vous que l’an dernier, Cristal Event avait essayé d’organiser ce concert en vain à cause  de la pandémie de Covid-19 qui battait son plein.

Un public ébahi !

Il est fort compréhensible qu’assouvir la soif du public ne pouvait pas se résumer par un live de quatre morceaux répétés plusieurs fois surtout après 8 ans d’absence au Burundi.

A retenir aussi la présence sur scène de Weasel du groupe Goodlife qui a fait le bon temps de la musique dans la région est-africaine avant la mort de Radio en 2018. Dans la nuit de ce 14 mai 2022 à l’Entente Sportive, les deux ougandais avaient servi un spectacle éblouissant. Tout le monde s’égayait et personne ne souhaitait la fin du show.

La longue attente avant le début comme d’hab

Ceci n’est plus une information au Burundi. Les retards à l’heure constituent le péché mignon de presque tous les organisateurs des évènements ici chez nous. Fidèles à eux-mêmes, les responsables de la venue de la légende ougandaise au Burundi n’ont pas fait mieux et l’évènement a débuté avec deux heures de retard, vers minuit. Ironique: le concert a failli commencer le jour suivant.

Histoire d’occuper le public, vers 22h, 3 DJs prirent le relais pour chauffer l’atmosphère avant l’entrée sur scène de la diva et Miss Globe Africa 2019 Uwimana Irène a.k.a Iry Tina Da Queen. Pendant ce temps, Mc Amipro et Yann Santanna poursuivaient l’animation en francais et en kirundi tandis que Alvin Smith, Kilikou Akili, Double Jay et Weasel se succédèrent pour enfin laisser place à l’artiste principal qu’était Chameleone vers 1h 40′ du matin.

Dans la soirée, on retiendra aussi le soutien de Kirikou A-Kili à son confrère O.L.G Olègue, le jeune chanteur qui serait emprisonné pour le non-respect des cultures et mœurs. Nous retenons aussi l’image de cette jeune fille habillée en robe de mariée afin d’attirer l’attention du public. Mais c’est pas fini… Apres le concert, une photo de Chameleone et Weasel qui s’embrassent à la une de Burundiana Magazine, va innonder les réseaux sociaux et susciter l’ire du public. Etonnant de se dire que ce moment est passé inaperçu lors du concert? Le public était-il très occupé à profiter du show tout en dansant qu’il n’a peut être pas remarqué cet instant inoubliable?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top