Jimbere

Kirundi French English
Basketball

2018: qui sont les meilleurs joueurs de basketball burundais ?

Le basketball de Bujumbura et de l’intérieur reprend petit à petit son niveau grâce à une bonne organisation. De ce fait, de bons matchs sont joués et des jeunes basketteurs (euses) ne cessent d’étonner le public. Après les finales du Championnat national jouées ce 2 août 2018, les joueurs les plus performants ont été primés. Revenons sur leurs profils 

Bello Bertrand Nkanira, l’infatigable de New star

De bons meneurs de jeu, on en a connu. Ils sont nombreux sur les terrains de basket-ball aussi bien à Bujumbura qu’à l’intérieur du pays. Mais  des endurants  comme Bello Bertrand, ce jeune meneur de New Star, on ne les croise pas à chaque coin de la rue.

Bello Nkanira, élu  MVP (Most Valuable Person) lors du championnat national après une victoire pas facile face à Gymkhana, est apparu comme la pièce maîtresse des joueurs d’Aimé Bitagoye, coach et ancien joueur de New Star. Plutôt calme sur le terrain, Bello est un des joueurs qui perdent rarement la balle. Il est passé maître dans l’art de bien gérer les tensions des matchs. La distribution des ballons à ses coéquipiers est son point fort.

Lui qui débute dans la balle au panier à 10 ans en s’amusant sur le terrain de basket du Lycée Gasenyi, finira par intégrer l’équipe première de New Stars en 2016, alors qu’il n’a que 17 ans. Depuis un certain temps il est devenu irremplaçable. Bello Nkanira n’exclut pas  le rêve de pouvoir un jour jouer dans la cour des grands, au NBA (National Basketball Association) au pays de l’Oncle Sam. Il trouve son inspiration en Kyrie Irving des Bolton Celtics.

Nadège Kaya, la basketteuse qui s’impose

Ses coéquipières la surnomme Kaya sur les terrains de basket ou dans sa famille de sport qui n’est autre que Berco Star, l’équipe victorieuse du championnat national face aux Gazelles.  À l’issue de cette finale, Nadège a été sacrée meilleure joueuse de l’année, un titre qu’elle convoitait depuis 2015 lorsqu’elle fut  choisie comme la révélation de l’année. De nature très souriante, elle a une autre humeur sur le terrain. Un visage de combattante, une soif  accrue des victoires, une envie de marquer de plus en plus de points, la rage quand elle loupe un bon panier. Elle a intégré le Berco Star en 2010 alors qu’elle n’avait que 15 ans. Depuis, elle n’a jamais changé de club.

Avec sa taille imposante (1,85 m et 75 Kg), elle est la machine à marquer des points, le poids qui brise les murs des équipes adverses. Elle veut marquer la différence à chaque match, et elle y réussit .À 23 ans, Kaya estime qu’elle a encore du bon temps sur les terrains et son envie extrême est de pouvoir rejouer avec ses anciennes coéquipières Kalume Florence dite Dada, et Inès Alias Giti évoluant aux USA dans la WNBA (Weman National Baskeball Association) .

Hormis le basket-ball, notre championne est une polyvalente.  Elle est dans d’autres disciplines sportives dont notamment le handball, le netball et le…. judo. Eh oui, des judokas, elle en a beaucoup renversé avant d’arrêter sa carrière pour des motifs qu’elle juge confidentiels.

Paulin Gautier,  la  machine à marquer de Gymkhana

Depuis plus d’une décennie, les fans du basket-ball n’allaient sur les terrains que pour les matchs où Urunani croisait le fer avec New Star ou Dynamo. Mais cette année-ci une équipe s’est fait de la place dans les meilleures du championnat. Ghymkhana, une formation composée de jeunes joueurs, fait trembler  toutes les équipes, et redonne l’ambiance aux spectateurs. Cette montée, Ghymkhana la doit certes aux efforts  de l’effectif, mais surtout à l’apport considérable de son faux pivot, Paulin Gautier Jimbere, qui a été le meilleur marqueur lors du final du championnat national en totalisant à lui seul 35 points face à New Star.

Paulin Gautier, presque toujours parmi les 5 joueurs qui débutent dans les matchs, est le joueur de confiance du coach Ulrich. Fort dans la défense, Gautier est le genre de joueur sur lequel il faut compter lors des grands rendez-vous. Grâce à sa taille imposante (1,97m), il est difficile aux adversaires de pouvoir franchir sa zone tant qu’il y est. Bien plus fort  aussi offensivement que défensivement, Paulin Gautier est un assoiffé des paniers. C’est rare qu’il n’atteigne pas la barre des 20 points par match. Cette performance lui a valu la place parmi les meilleurs joueurs pouvant jouer  le All star game joué après le championnat de Bujumbura, alors qu’il n’a que 19 ans.

Son idole étant Paul George d’Oklahoma, Paulin projette d’aller plus avec le basket-ball. Vu son jeune âge, le contraire serait insensé.

Gakima, l’inoxydable

Elle s’appelle Ghyslaine Gakima, l’ailière droite de Berco Star, qui est, depuis 2014, l’une des stars qui font briller leur équipe. De par sa rapidité et son endurance, Ghyslaine est inégalable dans l’offensif. Elle a été la meilleure marqueuse  lors du match final du championnat national avec 28 points à son compteur.

Amoureuse du ballon orange dès son jeune âge, elle va débuter sa carrière en 2008 à Kinama dans The family, tout en jouant les compétitions inter-scolaires. Elle  rejoindra Berco Star plus tard en 2014, et à cette époque, l’équipe était à son top-niveau. Elle va participer à plusieurs compétitions tant nationales qu’internationales, raflant des compétitions, et  actuellement, Ghyslaine compte parmi les joueuses clés de son équipe, et de l’équipe nationale. Elle  aimerait participer aux  tournois de haut niveau comme la coupe d’Afrique, et pourquoi, pas la Coupe du monde?

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top