Jimbere

Kirundi French English
Littérature

Au cœur de Bujumbura, 60 portraits pour les 60 ans d’indépendance du Burundi

Ces 60 portraits montrent les différents visages derrière une multitude de métiers: mécaniciens, artistes, journalistes, agriculteurs,… L’exposition qui va durer un mois a pour but de représenter au mieux la diversité des visages du Burundi, 60 ans après l’Indépendance.

L'Ambassadeur de la Suisse au Burundi découvrant l'exposition, avec comme guide le président de l'Association des Éditeurs du Magazine Jimbere

L’exposition, qui va durer un mois, a pour but de représenter au mieux la diversité des visages du Burundi, soixante ans après l’Indépendance.

Des portraits qui montrent différents visages derrière une multitude de carrières à travers le pays: mécaniciens, artistes, journalistes, agriculteurs, religieux.. Ils ont été réalisés par le photographe Andrey Gordasevich, ambassadeur de la célèbre marque Leica, spécialiste des images de la vie quotidienne, le documentaire et la photographie de la rue. Lors d’un tournage qui aura duré une vingtaine de jours, cet artiste, accompagné par cinq photographes burundais et guidé par le photo-reporter Tchandrou Nitanga, est parvenu à saisir des milliers d’images en vue de sélectionner 60 portraits symboliques symbolisant les 60 ans d’indépendance du Burundi.

Ce projet, mené par le Magazine Jimbere à travers le programme Ku.Zîko appuyé par la Coopération Suisse, aura permis de célébrer autrement le rendez-vous du 1er juillet, en proposant un moment de pose pour communier avec les soixante personnes exposées sur la Place de l’Indépendance.
Elles ont toutes répondu notamment à cette question: « Quel est le sens de l’indépendance pour toi ? » En effet, que recouvre ce mot, de façon concrète, pour une jeune écolière, un agriculteur, une artiste, un peintre, une professeure d’université, un religieux, une journaliste, une autorité publique, etc.

« Dans la singularité de chaque réponse, dans la soixantaine de visages que nous propose cette galerie, il y a la fragilité, les nuances et toute la densité qui confère à ce tableau sa pertinence historique », note le journaliste et écrivain Roland Rugero, coordinateur de Ku.Zîko.

Un moment de recueillement

Le photographe Tchandrou Nitanga guidant les invités à la découverte des portraits, lors du lancement de l’exposition

Pour Valentin Zellweger, Ambassadeur de la Suisse au Burundi, les personnes en exposition « sont des hommes et des femmes que nous voulons célébrer car ils ont contribué à bâtir le Burundi d’aujourd’hui. C’est aussi auprès d’eux que la Suisse s’engage pour un développement durable du Burundi. » Pour rappel, la Suisse intervient au Burundi en faveur de la capitalisation de la paix, de la gouvernance, de la santé et la nutrition, l’emploi et le développement économique ainsi que la promotion de la culture comme vecteur de la paix, de cohabitation inclusive et de développement économique au Burundi.

Le diplomate suisse a également salué « l’aimable assistance du Conseil National de Communication (CNC) », qui a accordé avec diligence l’accréditation au photographe Andrey Gordasevich.

Christophe Kinshasa, conseiller socio-culturel à la Mairie de Bujumbura, représentant le Mairie de la ville de Bujumbura lors de l’inauguration a exprimé le souhait de voir « les passants à la Place de l’Indépendance, prendre le temps de s’arrêter pour contempler les belles images qui embellissent ce lieu et réfléchir aux messages accompagnant les portraits. »

Coordonné par le Magazine Jimbere, Ku.Zîko est un programme de professionnalisation et de popularisation des industries culturelles burundaises, soutenu par la Coopération Suisse au Burundi. Il intervient dans différents domaines artistiques, à travers l’action en consortium de cinq organisations locales : Buja Sans Tabou dans le théâtre, les Éditions Gusoma dans la littérature, le FESTICAB dans le cinéma, le VAB dans la musique et le CRELACS pour un domaine transversal, la recherche.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top