Jimbere

Kirundi French English
NUKU

Arakaza vend 200 poussins par mois

Sept poules lui ont suffi pour se lancer. Aujourd’hui, Arcade multiplie les poussins à Kobero (Muyinga), sur la colline natale, où nous l’avons rencontré. Il a commencé son projet en juin 2020. Les sept poules ont permis d’avoir beaucoup d’œufs, ce qui a poussé l’entrepreneur à multiplier lui-même les poussins

En duo avec un des amis, ils ont rassemblé la somme de 3.200.000 Fbu pour s’acheter des machines couveuses grâce auxquelles 200 poussins peuvent éclore en un mois à partir de 352 œufs. 

Comment procèdent-ils ? 

Ils se mettent à acheter des œufs de la communauté et 21 jours après chaque incubation, au moins 200 poussins sortent de leur coque. Ces poussins sont ensuite logés dans un endroit éclairé de lampes jusqu’à leur développement physiologique considérable. Le jackpot. Depuis, ils en ont vendu plus de 600 dans leur entourage, et dans d’autres localités, à 6.000 Fbu le poussin. Un bénéfice de 400.000 Fbu par mois. 

Les défis … 

Malgré cette réussite, Arcade indique que le manque de compétences en la matière et des vétérinaires qualifiés handicapent les activités : « Il est très difficile de faire soigner les poules et poussins sur place. Je dois me déplacer sur le chef-lieu de la province pour trouver un vétérinaire qualifié. Ce qui génère des coûts supplémentaires.»

Et de plaider pour que des formations en matière d’élevage des poules soient dispensées auprès des jeunes: « Plusieurs d’entre eux veulent se lancer mais ne savent pas par où commencer. Après des tâtonnements qui occasionnent des pertes évitables, beaucoup se lassent et abandonnent les initiatives. » L’autre défi est de savoir si les œufs achetés dans le voisinage sont létaux ou pas.

Du coup, ils les achètent indistinctement, ce qui occasionne souvent des pertes. D’où son ambition de multiplier ses propres poules afin d’avoir de bons œufs. Il appelle les jeunes à créer leurs propres emplois afin de se sortir de la précarité, et participer ainsi dans le développement socio-économique de la communauté. 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top