Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
French English
Kirundi
Focus SaCoDé

Agateka, la serviette hygiénique réutilisable distribuée aux élèves à Rumonge

SaCoDé était ce mercredi 21 septembre dans la ville de Rumonge pour y distribuer la serviette hygiénique Agateka, grâce au soutien de l’ambassade des Etats-Unis au Burundi. Les élèves ont insisté sur la compréhension des éducateurs en période des règles.  

La mobilisation était impressionnante, dans cette salle des spectacles du Lycée Rumonge qui grouillait de monde. Les jeunes filles offraient un tableau saisissant de mixité sociale: les musulmanes en voile bavardaient avec des amies en collant ou jupe de jean, alors que les hauts-parleurs diffusaient de la musique urbaine de Tanzanie.
Plus de 500 élèves étaient venues recevoir « Agateka ». Assises par zone de la commune Rumonge (Kigwena, Rumonge, Gatete, Minago, Kizuka, etc), elles lorgnaient vers les grands cartons avec le logo SaCoDé dans un coin.

Mais d’abord, il fallait qu’elles voient le documentaire «Le mystère percé» sur l’expérience des menstrues chez les jeunes burundaises. Trente minutes de vive attention, avant que la pudeur n’explose en un rire général. La raison? La narration du film présentait les cordelettes de la serviette Agateka pour les porteuses sans slip…

"Quand nous revenons des règles, nos professeurs nous refusent de repasser telle interrogation ratée, ce qui handicape notre réussite scolaire"

« Quand nous revenons des règles, nos professeurs nous refusent de repasser telle interrogation ratée, ce qui handicape notre réussite scolaire »

Les professeurs ne comprennent pas …

La Directrice de SaCoDé, Françoise Nibizi a rappelé que « les règles ne sont aucunement une maladie honteuse, mais un signe de bonne santé féminine. » Pour appuyer ces propos et au nom de l’Ambassade des Etats-Unis au Burundi, Natacha Manariyo avait rappelé à l’assistance la célèbre nageuse chinoise Fu Yuanhui aux derniers Olympiades de Rio. « Elle a brisé le tabou en reconnaissant devant les médias du monde entier que ses règles avaient gêné ses performances. Et au final, ce moment intime ne l’a pas empêchée de remporter une médaille de bronze » a expliqué Mme Manariyo.

Un courage qui manque à plusieurs filles de Rumonge, comme l’a reconnu une des bénéficiaires de la serviette Agateka devant la salle: « C’est si difficile d’expliquer à nos professeurs quand nous sommes en période menstruelle, et que physiquement, il nous est difficile d’être concentrée aux cours. Et cela chaque mois. »

Un besoin pour toute la province

Pour sa part, le gouverneur de Rumonge a salué au nom des parents et responsables éducatifs le soutien de SaCoDé avec la distribution de la serviette Agateka. Il a aussi loué l’engagement manifeste de l’organisation pour l’éducation sur la santé sexuelle et reproductive: « Il y a trop de grossesses non-désirées en milieu scolaire dans notre province« , a souligné Juvénal Bigirimana, sans donner de chiffre exact. « Élargissez la distribution d’Agateka au reste des zones et communes de la Rumonge. »

Selon les témoignages unanimes des bénéficiaires, les filles à Rumonge utilisent en période menstruelle « ibiseba« , ou des bouts de vieux pagnes enroulés comme serviette intime.

Les 500 élèves qui ont reçu la serviette hygiénique réutilisable la veille du lancement de l’année scolaire ce lundi 26 septembre 2016 étaient donc heureuses de savoir que le paquet Agateka les mettrait à l’abri pour au moins 2 ans.  « A condition de bien laver et sécher ces serviettes », a insisté Mme Nibizi.

Partager sur
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top
ut mattis amet, dapibus ut elementum